✨ Confinement jour 16 ✨

“La vie s’est arrêtée.”

J’entends souvent cette phrase dite d’une voix grave aux infos ou sur les réseaux sociaux, accompagnée par des vidéos montrant nos villes désertes et calmes. On parle de villes fantômes, de paysages apocalyptiques, les gens ne peuvent s’empêcher de penser aux films et séries de fin du monde, “Walking Dead” et autres succès bien trash 😱 Et ils ont peur.

C’est dommage. Parce que si nous prenions vraiment le temps d’observer et de ressentir ce qu’il se passe, c’est tout sauf la fin du monde qui est train de se dérouler dans nos villes et nos campagnes. C’est la nature qui respire enfin, ce sont les animaux qui peuvent sortir tranquilou, c’est le ciel qui redevient bleu, c’est l’air qui redevient respirable, ce sont des concerts d’oiseaux que l’on peut apprécier… C’est la vie qui revient et reprend ses droits. C’est la vie qui bourgeonne et bouillonne et nous montre la voie 🌈

Nous confondons l’agitation et le surmenage avec la vie. Alors oui, au début quand cette agitation habituelle prend fin ça fait bizarre. Forcément quand le tourbillon de nos to-do list, de nos rdv, des bruits incessants des machines, des images agressives, de notre course effrénée du matin au soir, de nos soucis matérialistes… s’apaise enfin, il nous laisse étourdis et chancelants.

Nous n’avons pas l’habitude du silence (beaucoup le fuient d’ailleurs), nous n’avons pas l’habitude de contempler, de ne rien faire, d’écouter, de nous regarder nous-mêmes en face, d’apprivoiser notre propre compagnie… Nous n’avons pas l’habitude alors nous paniquons un peu, beaucoup. Mais si nous laissions l’agitation de toutes nos pensées et nos émotions se poser, elle aussi. Si notre surmenage intérieur s’apaisait comme s’est apaisé le surmenage extérieur, alors quelque chose d’autre commencerait à se faire jour. Une autre vision, un autre possible germerait. Alors, en nous aussi, la vie reprendrait ☀


Je vous envoie du courage, de la douceur et des bulles d’amour (toujours) ✨❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.